Archives pour la catégorie Non classé

2017-12 DU ROCK PLEIN MA HOTTE – Forum Vauréal (95)

Décembre 2017.
Une soirée organisée par le groupe Hover Dust, du rock musclé et tellement déjanté, au profit des enfants du Secours Populaire.
Un jouet = une entrée.
Résultat 400 jouets récoltés pour le bonheur des enfants défavorisés.

Au programme
HoverDust
Full Throttle Baby
The Crook and The Dylan’s

Les images publiées sur ce blog ne sont pas libres de droits.
Toute utilisation sans autorisation du photographe est illégale.
©Bruno Beucher

 

2017-09 FRIENDSTIVAL 8 – Pontoise (95)

2016-05 Deux jours au FIMU – Belfort (90)

Le FIMU ! Festival International de Musique Universitaire.

Un format original permettant à des groupes émergeants de se produire sur scène comme des grands.
J’ai accompagné le groupe The Crook & The Dylan’s qui jouait deux soirs devant un public enthousiaste.

Une organisation sans faille, des équipes techniques et logistiques très au point pour un accueil comme on voudrait en avoir tout le temps.
Un gros merci à Adèle pour la logistique au dernier moment, à Pauline pour l’accompagnement pendant deux jours et au service comm pour l’accréditation.

Plus d’images des deux concerts de The Crook & The Dylan’s à Belfort  ici

 

Live Report : STARKILL + TURISAS– Forum de Vauréal – 16 fevrier 2014

Pour voir les galeries photos cliquez sur les images

En ce dimanche peu après l’heure du thé rendez-vous était donné avec les finlandais de Turisas dans l’excellente salle du forum de Vaureal.

Tout d’abord ce sont les petits jeunes de Starkill qui ouvre la soirée devant une salle bien remplie mais loin d’être complète. Une belle entrée en matière énergique et esthétique pour le photographe que je suis.

Il faut bien le dire, ici ça ne plaisante pas avec la 6 cordes, ça envoi du solo à tout va, ce qui est fait pour réjouir mes oreilles, beaucoup plus que l’avalanche de growl dont je me serai bien passé sur ce coup-là. De quoi se mettre en appétit, tout de meme.

starkill_001

Puis viennent les virtuoses venus du froid. D’entrée je suis contrarié par l’absence de lumière sur les musiciens, toute la lumière ou presque vient de l’arrière de scène et d’une faible rampe rouge en front de scène. Ce soir les photographes ne verront pas les musiciens et c’est clairement assumé par le groupe jusqu’à la fin du set.
Passé ce moment de doute, je m’active pendant les trois premiers morceaux comme convenu en assumant moi aussi ce parti pris.
Le public peut cependant découvrir des musiciens au maquillage rouge et noir comme les lumières dans une mise en scène assez théâtrale.
Musicalement, Turisas est une éponge à influence, un matériel de synthèse, un condensé de ce qui existe dans le rock au sens très large, tout cela mis a une sauce metal tout a fait audible.
Je pourrai sans doute faire l’inventaire des différents groupes auxquels tel ou tel morceaux me fait penser sans oublier Raspoutine (oui oui celui de Boney M) réclamé avec force par le public. Tout cela pourrait donner une musique dénuée d’intérêt aux airs de déjà-vu.
Bien au contraire, leurs mélodies énergiques nous emmènent dans l’univers du métal au diverses facettes et enivrent le public visiblement constitué de fans absolus reprenant les textes avec les musiciens.
La présence du violon et du synthé permettent a Turisas de nous envoyer des envolées quasi lyriques accompagnées de chant habituellement réservés au fond des bars irlandais.
Ma seule réserve concernera le tout dernier titre du set que j’ai déjà évoqué plus haut. Ce Rasputine ne m’a pas paru indispensable, surtout au rappel.
turisas_022

Ceci dit, une belle découverte pour moi qui ne les connaissait pas avant leur passage a Vauréal.

Setlist

Ten more miles
take the day
To Holmgard and Beyong
Land of hope n’ glory
Greek fire
For your own good
Battle metal
No good story ever starts with drinking tea
We ride
Miklagard overture
Suaf
Rasputin