catsontrees_002

Live Report : Festival Soirs d’Eté – 6 juillet 2014 – Place de la République (Paris)

Dimanche 6 Juillet

Vous voulez un festival gratuit en, plein cœur de Paris et avec une programmation de malade  ?
Et bien, la mairie du 3é le fait pour vous, avec l’aide de Oui FM et j’aurai le plaisir de vous en relater 3 soirs sur les 6 proposés.

Ce premier soir annonce la couleur avec un tête d’affiche top niveau.
Pour l’heure le public patientera avec The Dukes.
Au premier rang bloqués contre les crash barrier, un petit groupe fait plus que patienter, ils sont là pour eux avec leur T-shirt noirs et The Dukes en grosses lettres blanches.
Je ne connaissais pas ce duo électrique qui nous délivre un show honnête et puissant qui ravi le public présent. Dur d’ouvrir un tel festival alors que la majorité du public est venu en curieux ou pour les stars de la soirée.
Mais ils s’en sortent bien, avec une petite curiosité : le micro intégré a la guitare pour nous envoyer des sons déformés à la manière du bagpipe familiarisé dans les 70’s par Peter Frampton et Aerosmith.

dukes_002

Puis c’est au tour de la pop légère et fraiche de Cats On Trees de régaler son public.
Je les ai déjà vus et shootés au Forum de Vauréal en mars dernier, et je trouve que leur musique est plus adaptée à une salle tendance petite qu’à une scène extérieure tendance très grande d’où une perte d’impact musical et visuel.
Ceci dit le set est bien mené Yohan à la batterie assurant la majeure partie du spectacle visuel pendant que Nina officie au clavier et au chant.
Le public apprécie et il a raison alors que le soleil se couche apportant une belle lumière d’été sur Paris.

catsontrees_001

Puis, n’y tenant plus, la foule pressée sur la place de la République réclame haut et fort le groupe du soir Shaka Ponk.
Leur photographe et vidéaste attitré vient chauffer la foule qui n’en a pas vraiment besoin. Le service de sécurité est en alerte rouge. Tout est en place pour accueillir le meilleur groupe scénique français du moment.
Les gaillards ne trahiront pas leur réputation puisque tout y est du décor de pixels blancs à Goz qui officie dans l’écran central.
Quel plaisir de voir un groupe français déballer autant d’énergie dans un show a 150km/h !
Moment difficile dans le pit photo, les nombreux photographes présents ayant peine a circuler notamment du au travelling vidéo qui occupe une bonne partie du bas de la scène. Celui-ci d’ailleurs fera un début de crash stoppé de justesse par les techniciens.

Shaka Ponk est groupe de malade pour une soirée de malade. Que c’est bon !!

les photos du concert de Shaka Ponkshaka_ponk_022

Belle soirée que nous ont offert là la mairie du 3e et OuiFM.